Petit précis de gestion des images dans un document

Quelques logiciels utiles

Nous présentons ici quelques logiciels libres et gratuits, utiles pour la gestion et l’édition d’images en mode point et/ou vectoriel. Liste non exhaustive bien sûr… Dans tous les cas oubliez le l’ineffable Paint de Windows !

Images en mode points

  • XnViewMP : Boite à outils permettant de cataloguer, parcourir, éditer globalement les images et les convertir dans différents formats. Indispensable ! (Win, Linux, Mac). Vous pouvez aussi utiliser seulement XNConvert, par le même auteur, qui permet seulement de faire des conversions de fichiers.
  • Gimp : La Rolls de la retouche d’image, comparable en puissance de traitement à Photoshop. La richesse des fonctions en fait cependant un outil complexe (à l’instar de son pendant commercial). (Win, Linux, Mac)
  • Paint.Net : Très bon logiciel, très complet mais plus léger que GIMP, et plus facile à utiliser. (Win uniquement).
  • ImageMagick pour les plus geek d’entre vous. Disponible sur toutes les plateformes, c’est un utilitaire très puisant pour la conversion et le traitement à la chaîne des images, mais uniquement en ligne de commande. Ce programme est utilisé par les compilateurs sous LyX par exemple, afin de pouvoir gérer et convertir de manière transparente différents formats d’images en fonction du type de fichier en sortie (PDF, PS, HTML).

Images en mode vectoriel

  • Inkscape Sait tout faire, et ouvrir quasiment tous les formats vectoriels et les convertir. Mais d’un abord assez lourd, en tout cas pour les utilisateurs plutôt habitués aux dessins sous les logiciels MS Office. Incontournable pour faire du vectoriel compliqué, voire artistique, et à main levée (Win, Linux, Mac)
  • LibreOffice Draw : Un très bon compromis avec la suite LibreOffice : plus de fonctionnalités que dans MS Office, avec des possibilités d’import/export plus riches. Gère partiellement le dessin en 3D. (Win, Linux, Mac)
  • Dia : Logiciel de tracé de diagramme et schémas, assez orienté schémas techniques. Une interface un peu austère, mais des fonctions très utiles, et une large gamme de formats en import/export. (Win, Mac, Linux)
  • LaTeX : Eh oui, permet de « dessiner » directement dans un document. Cela se fait bien sûr sans la souris, en insérant des commandes, et peut être intéressant pour des schémas relativement simples. Il faut pour cela installer le package TikZ dans votre distribution. Différents exemples sont présentés sur le site web texample, certain très complexes – et d’autres connus ! Notons que certains logiciels peuvent exporter des dessins au format LaTex, tels que Dia directement, ou Inskcape à l’aide de plugins (Win, Linux, Mac).
  • LyX : il s’agit ici d’un logiciel de traitement de texte, qui permet de travailler avec la puissance de LaTeX, mais sans avoir besoin d’apprendre ce langage de description de page. La lecture à l’écran du document est agréable dès l’édition, et, pour ce qui concerne le sujet des images, celles-ci sont directement visibles une fois insérées dans le texte. La majorité des formats d’image est d’ailleurs gérée de manière transparente. Un must pour l’édition de texte au rendu professionnel.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *